Logo - Société parisienne de gestion
Actualités

Les marchés en Novembre 2021

Publié le 30 nov. 2021

Après avoir amplifié sa progression dans la foulée des mois précédents débutant à 6 893 points pour atteindre 7 157 (record historique depuis sa création en 1988 !) le CAC 40 a ensuite connu un vrai « trou d’air » victime des craintes suscitées par le nouveau variant Omicron en provenance d’Afrique du Sud semblant résister aux vaccins actuels. L’indice parisien a fini à 6 721 points, les investisseurs préférant prendre leurs bénéfices dans ce climat incertain.

Les derniers résultats publiés pour le T3/21 se sont pourtant révélés de bonne facture tant pour les grandes entreprises américaines qu’européennes notamment exportatrices. Toutefois sous l’effet de tensions inflationnistes persistantes les données macro-économiques continuent d’apparaître mitigées aux USA (confiance des consommateurs, indices manufacturiers, etc..) plutôt stables en Europe et en très légère amélioration en Chine laissant à penser que le pic d’inflation dans certaines zones pourrait être atteint prochainement ?

Afin d’espérer un rallye boursier de fin d’année (mais peut-être a-t-il déjà eu lieu ?) il faudrait par exemple : des nouvelles sanitaires plus rassurantes quant à ce nouveau variant, une adoption par le Congrès de l’autre plan BIDEN axé sur les questions sociales ou un relèvement du plafond de la dette (éviter un « shutdown » pendant les fêtes de fin d’année), une détente sur les taux LT et un rebond de la croissance anticipée de part d’autre de l’Atlantique voire une baisse des anticipations d’inflation notamment aux USA ou en Allemagne.

En outre, il convient de garder à l’esprit que les valorisations boursières de très nombreuses entreprises ont déjà fortement progressé (trop ?) les rendant nettement plus sensibles aux mauvaises nouvelles et/ou incertitudes.

Partager sur